Header

Programme



 

Accompagner l’innovation céréalière, la faire circuler entre les différents acteurs reste la mission de Phloème et l’engagement d’ARVALIS-Institut du végétal auprès des filières.

Contribuer concrètement à la transition agro-écologique des systèmes céréaliers pour une agriculture rentable, durable et soucieuse des attentes sociétales sera l’ambition de Phloème 2020.


 

Phloème 2020 se nourrira des succès de la précédente édition en mettant l’accent sur certains enjeux :

Phloème 2020 comportera 4 sessions plénières et 2 sessions thématiques, des espaces dédiés aux posters, une remise des prix de la thèse la plus prometteuse, ainsi que le forum des possibles. 

Les séances plénières

  1. Améliorer les capacités de résilience des productions face au dérèglement climatique 
  2. La nécessaire transition pour la protection intégrée des cultures 
  3. Economie et bio-économie : de l’exploitation agricole aux territoires pour des performances améliorées 
  4. Le forum des possibles 

Les séances thématiques

A la différence des séances plénières, certaines séances thématiques auront lieu en parallèle dans deux salles distinctes :

  1. Valorisation des ressources hydriques et minérales pour une agriculture efficiente et durable
     
  2. Produire des qualités adaptées à la diversité des attentes des consommateurs

Session posters

La session posters regroupera des présentations retenues sur appel à communications « Poster » et d’interventions non retenues pour une intervention en séance.





Précisions sur les séances plénières et thématiques

Séance plénière 1. « Améliorer les capacités de résilience des productions face au dérèglement climatique »

Cadre, finalités et thématiques prioritaires des interventions :

Cette session a pour objectif de traiter des leviers et des stratégies possibles visant l’amélioration des capacités de résilience des productions végétales face au changement et au dérèglement climatique.

Par capacité de résilience, on vise en priorité des moyens pour stabiliser les productions face à des contraintes climatiques plus limitantes et des aléas de plus en plus prégnants et diversifiés... Les leviers envisagés peuvent être de différente nature, unitaires ou combinés et déployés à différents niveaux d’échelle spatiale : de l’amélioration génétique des plantes face aux stress, aux solutions intégrées basées notamment sur la combinaison de leviers, de pratiques et la diversification des systèmes de culture.

De même, des présentations établissant des diagnostics pertinents de l’origine de l’instabilité des productions et débouchant sur des axes prioritaires de recherche et des propositions de solutions opérationnelles seront également éligibles.

En outre, des analyses plus prospectives basées sur des scénarios préfigurant les évolutions possibles des rendements dans le futur seront acceptées à condition qu’elles proposent également des pistes et des solutions pour améliorer la résilience.

Enfin, des travaux portant sur les évolutions possibles des bio-agresseurs et des auxiliaires sous l’effet du climat seront analysés avec attention, la capacité à anticiper des solutions face aux devenirs des stress biotiques restant un enjeu majeur.

Séance plénière 2. « La nécessaire transition pour la protection intégrée des cultures »

Cadre, finalités et thématiques prioritaires des interventions :

Le champ des interventions englobe les aspects de la protection liés à la production, (les étapes de conservation et de stockage des matières premières seront traitées dans la session thématique dédiée à la qualité).
 
Seront en priorité retenues les interventions clairement orientées vers des solutions, des outils et des méthodes innovantes et efficaces pour la protection intégrée des céréales et pouvant garantir la multi-performance des systèmes de culture. Ces solutions, outils et méthodes pourront être des innovations produits, technologiques et/ou agronomiques positionnées sur la prévention des risques, la caractérisation des risques ou la lutte contre les bioagresseurs.

Dans ce cadre, les thématiques principales concerneront (liste non exhaustive) :

Séance Plénière 3. «Economie et bio-économie: de l’exploitation agricole aux territoires pour des performances améliorées»

Cadre, finalités et thématiques prioritaires des interventions :

Cette session est consacrée à l’économie et à la bio-économie, de l’exploitation aux territoires, dans le but d’améliorer les performances des filières céréalières.

S’agissant de l’économie, cette session a pour objectif de traiter des stratégies possibles visant la multi-performance.

Elle se propose d’aborder les enjeux de la multi-performance posés aux producteurs de grandes cultures, par : 

Les présentations pourront porter sur les compatibilités, incompatibilités entre les performances productives, environnementales, et sociales : jusqu’où peut-on aller ?

Elles aborderont donc les notions de convergence, de synergie, d’antagonisme entre les trois piliers du développement durable en décrivant les méthodes, les résultats ainsi que les modalités de prise en compte dans la conception et l’évaluation des systèmes performants. Les analyses tirant profit des enseignements de dispositifs en place adaptés (essais, réseaux de fermes) constitueront un atout. Ces mêmes notions d’antagonisme, de convergence et de synergie seront également appréhendés à l’échelle des différents leviers techniques à mobiliser, à différent niveaux d’échelle, dans le cadre d’une production intégrée et multiperformante : comment les identifier, les sélectionner, les combiner, les proposer aux producteurs par des méthodes d’évaluation multicritère pertinentes.

S’agissant plus particulièrement de la bio-économie, cette session vise à présenter comment la bio-économie (ou économie biosourcée) cherche à valoriser les usages des productions agricoles afin de répondre de manière durable aux besoins alimentaires et à certains besoins non alimentaires de la société. 

La session précisera le périmètre de la démarche de développement durable liée à la bio-économie, et rappellera qu’elle ne pourra s’installer durablement et à grande échelle que si elle apporte des revenus aux agriculteurs.

Deux approches majeures seront partagées : celle des sciences biologiques visant à augmenter les valeurs ajoutées du champ aux produits finis, par la diversification et la structuration des usages des bioressources (développement de nouveaux débouchés) ; et la seconde liée au développement des pratiques agro-écologiques.

L’enjeu est de réussir la combinaison de logiques territoriales avec la mise en place de filières nouvelles et performantes. 

Les axes retenus (non limitatifs) sont :

Séance plénière 4. « Le forum des possibles » 

6 innovations majeures, sélectionnés par le Comité Scientifique, seront présentées sous forme de vidéos : durée comprise entre 3 et 5 minutes. S’en suivra une discussion avec la salle.

Durée totale de la présentation 10 minutes.

Séance thématique 1. «Valorisation des ressources hydriques et minérales pour une agriculture efficiente et durable » 

Cadre, finalités et thématiques prioritaires des interventions
 
Cette session vise à explorer différents leviers techniques permettant d’améliorer l’efficience des éléments minéraux et de l’eau. A ce titre les leviers technologiques (matériel, formulation produits, outils de raisonnement, …) ainsi que la caractérisation de l’environnement physique (sol, climat) seront à considérer. Les enjeux économiques des évolutions proposées au niveau des pratiques ou des systèmes pourront également être abordés.
 
Dans ce cadre, les thématiques principales concerneront (liste non exhaustive) :

Séance thématique 2. « Produire des qualités adaptées à la diversité des attentes des consommateurs »

Cadre, finalités et thématiques prioritaires des interventions

Cette session vise à présenter des démarches ou des solutions destinées à produire des qualités qui correspondent aux attentes des consommateurs : cahier des charges, traçabilité, local, itinéraires techniques de production, de stockage, de transformation.
 
Les axes retenus (non limitatifs) sont :

 


Accéder à l'appel à communications

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Nous employons des cookies afin d’améliorer votre navigation, générer des statistiques, assurer le suivi des campagnes publicitaires et réseaux sociaux. En savoir plus sur notre politique de confidentialité et de cookies et comment les gérer sur votre navigateur. Vous pouvez à tout instant modifier les paramètres de gestion de ces cookies.

Ok En savoir plus